Bref encore une bonne leçon de bullshit

Remboursement-contrat-pro.-Discussions-generales-Forum-detudiants-SUPINFO

Bonjour à tous,

Dans un soucis de transparence, voici le témoignage complet des actions que j’ai menés pour obtenir le remboursement des frais de scolarité de mon année de contrat pro (2013/2014) et les événements associés :

J’ai été étudiant à SUPINFO sur le campus de Nantes (Saint Herblain) à partir de 2010.
Pour payer mon année 2013/2014 (Msc2), j’ai choisi d’utiliser le paiement échelonné :
Février 2013 : 1000€
Juillet 2013 : 2000€
Novembre 2013 : 2200€ (Non payé en raison de la signature de mon contrat pro.)

L’opportunité de réaliser un contrat pro s’est présentée à moi en septembre 2013, le contrat a été signé en octobre.
Après la signature de mon contrat pro les frais de formation déjà versés associés à ma cinquième année à SUPINFO n’étaient donc plus dûs. (1000€ + 2000€ = 3000€).

J’ai ensuite essayé d’obtenir ce remboursement de la part de SUPINFO. Voici un historique des faits:

– Novembre 2013 : Je me suis renseigné auprès de la direction du campus de Nantes. Les secrétaires de l’établissement m’ont indiqué que cela serait effectué rapidement, dans un délai d’une à deux semaines.

– Décembre 2013 : Sans nouvelles de SUPINFO, j’ai à nouveau demandé des explications au campus de Nantes et j’ai été invité à contacter mon président de région, le président de COIC (Centre Ouest International Campus, franchisé de SUPINFO International University, qui gère tous les campus de l’ouest et du centre de la France) que nous appellerons JR. Je n’ai eu aucune réponse de sa part.
Mon père, qui avait effectué les paiements concernés, a alors cherché à demander le remboursement de cette somme. S’en est suivi un échange téléphonique avec JR, échange peu cordial, où JR indiquait qu’il était dans l’impossibilité d’effectuer ce remboursement car les virements sont envoyés vers SUPINFO International University (situé à Bruxelles) et qu’il ne récupérerait la somme qu’en février 2014. Il a alors été demandé à JR un engagement écrit pour un remboursement en février, sans résultat.

– Février 2014 : Toujours aucun remboursement ni communication de la part de COIC. J’ai donc envoyé de multiples relances à JR – à raison d’une par semaine – sans obtenir de réponse.

– 5 mars 2014 : J’ai finalement obtenu une réponse par mail, où JR, visiblement excédé par mes relances m’indiquait que ce remboursement serait fait « en temps utile ». Il indiquait en outre que 38 autres étudiants étaient concernés et qu’il n’était pas en mesure d’effectuer ce remboursement à cause d’un défaut de paiement de la part des OPCA. Il indiquait également qu’il me rencontrerait lors d’un passage à Nantes (COIC étant basé à Tours).

– 13 mars 2014 : JR s’est rendu sur le campus de Nantes. S’en est suivi un débat avec les personnes de ma promotion. Les étudiants lui reprochaient notamment son manque de communication vis à vis des personnes concernées par cette situation. Il nous a affirmé que les OPCA, principalement la FAFIEC, ne le payaient pas depuis plusieurs années, ce qui le mettait dans une situation difficile. Il a également indiqué que tout autre rappel ou demande de communication sur ce sujet dans le futur ne serait pas bienvenus. Il nous a dit que ce remboursement s’effectuerait de toute façon durant l’année académique (terminée depuis le 31 Octobre 2014). Suite à cette intervention, je me suis rendu compte du mur que nous avions en face de nous et j’ai préféré patienter, craignant des représailles au niveau académique et confiants que le remboursement viendrait, même tard dans l’année.

Pendant ce temps, mon contrat de professionnalisation se poursuivait dans mon entreprise (dans laquelle je suis toujours présent aujourd’hui, en CDI).

– Août 2014 : Le responsable de la facturation de mon entreprise (entreprise « partenaire » de Supinfo dans la région) m’a informé d’un problème concernant la facturation de mon contrat pro (problématique indépendante de mon remboursement et désormais résolue). Il m’a demandé si ce genre de problème était courant à SUPINFO et je lui ai alors indiqué que j’avais moi-même beaucoup de mal à récupérer les frais engagés avant la signature de mon contrat pro. Cette situation a choqué mon entreprise, qui a alors cherché à faire pression auprès de SUPINFO pour normaliser la situation. Une alerte RH a été lancé dans mon entreprise. J’ai alors eu l’occasion – avec le responsable facturation et le directeur des ressources humaines – de vérifier les paiements de la FAFIEC vers SUPINFO. Nous avons pu voir que ceux-ci se produisaient de manière tout à fait régulière, contredisant la version avancée par JR.

JR a donc menti devant ma promotion le 13 Mars, je lui laisse la possibilité de se justifier s’il le souhaite.

Le directeur des ressources humaines de mon entreprise a cherché à joindre JR par téléphone, sans résultat. Il a finalement pu parler avec la secrétaire de COIC qui lui a répété la version du défaut de paiement par la FAFIEC. Mais confrontée aux preuves de paiement de la FAFIEC, elle n’a pu que reconnaitre son erreur, avouant au passage que « la demande est légitime » et a indiqué que JR recontacterait mon entreprise, ce qu’il n’a jamais fait.

– Début Octobre 2014 : Suite à une proposition à mon entreprise de la part de SUPINFO Nantes de recruter des stagiaires et contrat-pro, le service des ressources humaines a répondu que les recrutements seraient bloqués tant que mon cas ne serait pas résolu. JR a alors répondu à mon entreprise qu’il trouvait cette réaction anormale de la part d’un partenaire et qu’il ne signerait plus de conventions avec mon entreprise, cela sans répondre concernant le remboursement, invoquant seulement un « problème de trésorerie ponctuelle ».

Les pressions faites par mon entreprise ont donc été sans résultat, faisant perdre une entreprise partenaire à SUPINFO. Durant toute cette période, je n’ai pas communiqué directement avec COIC, craignant des complications académiques.

– 14 octobre 2014 : J’ai appris la validation de mon mémoire de fin d’études. J’ai alors demandé au campus de Nantes de rappeler à JR ses engagements concernant ce remboursement, afin que cette situation soit résolue avant la fin de l’année académique…

J’ai maintenant fini mes études à SUPINFO Nantes, ayant validé toutes les matières nécessaires à l’obtention du diplôme.

Début Novembre, j’ai envoyé d’autres relances très claires à JR et au campus de Nantes.

-19 Novembre 2014 : J’ai reçu par virement la somme de 500€ de la part de COIC, sans autres communication. Je leur ai alors indiqué que rien ne justifiait de délai supplémentaire pour la récupération du reste de la somme (2500€).

Je n’ai obtenu aucune communication de la part de JR ou de mon campus depuis mars 2014.

J’ai finalement indiqué au campus de Nantes et à JR que je me rendrais aux portes ouvertes de Nantes le 13/12/2014 et aux suivantes, afin d’informer les éventuels visiteurs sur ces difficultés. Ce que je ferais si je ne parviens à obtenir ce remboursement ou si des difficultés académiques me sont posés (j’attends toujours mon attestation de diplôme).

Suite à cela JR m’a indiqué qu’il avait posé une main courante à mon encontre pour menace de trouble et également une plainte pour injure publique (j’ai dit qu’il était un menteur et un voleur, ce que les faits prouvent jusqu’à aujourd’hui). Je me rendrais tout de même aux portes ouvertes afin d’informer les visiteurs sur ce problèmes et d’autres problèmes rencontrés par mes camarades.

Je suis ouvert au débat et je vous livre ce témoignage afin d’aider à « normaliser » les relations entre certains organes administratifs de Supinfo et leur étudiants. Afin que certains abus ne se reproduisent pas.

Je veux également informer les étudiants afin qu’ils puissent traiter avec leur administration en connaissance de cause.

Merci de m’avoir lu.

Cordialement,
Yannick B.
Supinfo Nantes Promotion 2014

——

J’atteste sur mon honneur la véracité de mon précédent témoignage.

Source: http://www.supforum.net/topic/4700-remboursement-contrat-pro/

Engagement de la Banque populaire pour financement SUPINFO

Banque-Populaire-SUPINFAUX

J’hallucine !
La Banque Populaire s’engage à aider SUPINFO à payer ses profs c’est cela ?
A non à ce que les étudiants et familles les aident à payer leurs études alors que SUPINFO ne règle pas ses fournisseurs…
Du grand délire…

Source: https://www.facebook.com/groups/397066583752119/466690993456344/
Source: http://www.supinfo.com/financez-vos-etudes-en-informatique-avec-la-banque-populaire/

Des problèmes de paiements à la maison mère de Bruxelles

Bruxelles-Arnaud-30aout2013Alick-Mourriesse-aiement-STA-Bruxelles-NOVEMBRE-2013

SUPINFO me doit de l’argent – Tumblr

remboursementsupinfo-tumblr

Une minute de silence pour les tickets restaurants, prélevés depuis 2 ans sur les fiches de paye, mais jamais distribués. Espérons un miracle de noel.

Bienvenue
Blog crée pour relater mon expérience (entre autres) dans la récupération de la somme d’argent me doit SUPINFO International University et les promesses de remboursements non tenues par SUPINFO International University ou ses responsables.

Si vous avez des témoignages à apporter sur comment vous avez obtenu ce que SUPINFO vous devait (formateurs, étudiants), vous pouvez écrire à [email protected] , je me ferais un plaisir de les retranscrire ici.

Le but n’est pas de faire de la diffamation gratuite, juste de partager les experiences qu’ont chacun sur les délais, les méthodes qui amènent a la résolution (ou non) des situations monétaires conflictuelles avec Supinfo International University ou personne/filliale rattachée.

Lien : http://remboursementsupinfo.tumblr.com/