Un étudiant de 3ème année témoigne sur SUPINFO Témoignage repris en intégralité // ESI SUPINFO – ARNAQUE

Témoignage repris en intégralité (sans aucune modification). L’article original daté du 10 févr 2009 peut être consulté ici.

Je suis élève en 3ème année à SUPINFO, école que j’ai rejoint à la rentrée, et aujourd’hui je regrette mon choix ! Cette école est une vraie arnaque, aussi bien financièrement qu’éducativement !

Tout d’abord, je tiens à signaler un point ô combien important qui n’est bizarrement pas signalé lors des fameuses « JPO » (Journées Portes Ouvertes) : la plupart des cours sont dispensés par des SCT, c’est-à-dire des élèves de SUPINFO (ayant entre 20 et 25 ans en général) !. J’ai halluciné en voyant ça le premier jour, les profs sont des élèves, et pas forcément des élèves de dernière année, ils ont donc des connaissances très limitées, il ne vaut mieux pas poser de question trop complexe au risque de se voir répondre « euh attends je regarde sur internet » ou tout simplement « je sais pas ».

En plus, comme on peut s’en doûter, ils n’ont aucun sens de la pédagogie, ils se contentent de réciter leur cours, les exercices à faire sont déjà corrigés sur internet (sur le site campus booster), il n’y a qu’à reproduire ce qui est écrit, pas besoin de comprendre quel est le but de la manipulation décrite, car rien n’est expliqué ! Sans oublier que les devoirs notés aussi sont corrigés par des élèves du même âge que vous.

Cerise sur le gâteau, les cours sont en anglais pour faire comme aux « States », sauf que, là encore, les cours sont rédigés par les élèves alors niveau anglais, il y a des fautes en veux-tu en voilà !

Les cours sont très mal faits : le « prof-élève » arrive, récite son cours, puis vient l’heure du « TP » (comme décrit plus haut), le problème c’est qu’ils sont vite terminés, et comme le programme est tellement léger, pour ne pas aller trop vite, il faut tout de même attendre que les heures passent pour ne pas avoir fini le cours un ou deux jours avant (oui oui il y a certains cours qui ne devraient durer que 20h mais qui nécessitent 40h de présence, et là je cite les paroles d’un de ces élèves-profs).

Alors évidemment c’est la folie dans la classe, tout le monde joue, écoute de la musique, regarde des vidéos, s’insulte, bref on travaille vraiment dur (!), surtout que la présence en cours n’est même pas obligatoire, alors ça va ça vient, il faut seulement être là les jours de TP noté, où officiellement les contacts entre élèves sont interdits pendant ces exames, sauf qu’en réalité ça dépend de l’élève-prof (ce mot devrait remplacer le terme SCT), si le type s’en fout, qu’il est ami avec toute la classe, il fera le zouave avec eux, fin de l’histoire.

Dernier point sur les élèves-profs SCT, ils obtiennent ce titre en passant 3 mois l’été à Paris à suivre des cours si je ne me trompe pas, donc avis à tous ceux qui veulent passer le CAPES, allez plutôt à SUPINFO, vous devenez prof en 3 mois et en plus si vous êtes SCT vous ne payez pas les frais d’inscription et vous n’avez pas besoin de suivre les cours ni de participer aux exercices notés.

Quand j’ai assisté à une journée portes-ouvertes, j’ai été impressionné de tout le travail qui devait soit-disant être fourni : juste un mois de vacances l’été, stages, stages à temps partiel, projets, partenariats, … que de grands mots ! Au final, à partir de la 3ème année, il n’y a que deux jours et demi de cours par semaine, l’administration s’en fout que vous alliez en cours ou pas, que vous ayez un stage les autres jours, que vous ayez ou pas un projet de groupe, de toute façon du moment que vous payez pour l’année suivante, on vous garde, les crédits manquants, honnêtement j’ai aucune idée sur comment ils font pour s’arranger avec ça, mais comme ce sont aussi les élèves qui s’occupent des relations avec les médias et du réseau informatique de l’école je me dis qu’ils doivent bien s’arranger d’une manière ou d’une autre !

Au final je conseille cette école à ceux qui ont de l’argent, suffisamment pour se payer un diplôme qui ne vaut rien sans avoir besoin d’aller en cours, ou alors juste pour s’amuser avec des copains !

Pour les autres, je leur conseille, la fac, l’IUT, un BTS, … quant à moi, il est clair que je ne paierai pas 5000 euros une année de plus pour une école sans prof, sans programme sérieux, sans budget, … la liste est longue !

 

Source : http://supinfacts.blogspot.com/2010/01/un-etudiant-de-3eme-annee-temoigne-sur.html

Source : http://www.ciao.fr/ESI_SUPINFO__Avis_1204888