Un mail envoyé par un parent de B2 à M. Lecucq

parent-etudiant-supinfo-6may2010

 

Certains parents d’étudiants SUPINFO commencent à s’organiser en comité, afin d’exiger d’Alick Mouriesse et de SUPINFO certaines choses, comme le remboursement des frais de scolarité de leurs enfants, qui ont vécu un tas de perturbations anormales pour un étudiant qui paie plus de 5000 euros pour une année scolaire. Sans compter les préjudices moraux etc, dont ont été victimes non seulement les étudiants SUPINFO, mais également leurs parents.

Un des exemples le plus flagrants est la création artificielle par Alick Mouriesse le 3 Mai 2010 d’une nouvelle école SUPINFO Bordeaux, situé dans une salle de l’hôtel Pullman, et potentiellement illégale puisque les franchisés dirigeant la vrai école SUPINFO (celle existant depuis la rentrée 2009 et où ont toujours été scolarisé les étudiants de SUPINFO Bordeaux) possèdent un contrat d’exclusivité pour former les étudiants SUPINFO sur la région.

Alick Mouriesse a invité tous les étudiants à se rendre à cette nouvelle école, qu’il a auto-proclamé LA SUPINFO officielle (situé à l’hôtel Pullman), et demandant aux étudiants par email de suivre dorénavant ses directives officielles.

Le premier cours de la rentrée n’en était pas vraiment un. Le jour de la rentrée Alick Mouriesse était venu avec sa délégation afin de leur faire un speech, et de les convaincre à le suivre. Ils ont eu droit à plusieurs heures de discours et de questions/réponses.

Un étudiant a enregistré l’intervention en audio qui peut être consultée à cette adresse: http://docs.ingesup.info/?view=./2010-05-03-Alick_Bordeau… (attention c’est très long).

Aujourd’hui le secrétaire générale de SUPINFO (Arnaud Lecquq) a envoyé plusieurs emails pour prévenir les étudiants que d’autres réunions sont prévues avec Alick Mouriesse et les parents d’élèves, et leur demande de faire passer le message.

Certains parents d’étudiants n’ont pas tardé à réagir à son email dont voici un des témoignage d’un parent d’étudiant:

[DEBUT de la citation]

 » Cher Monsieur LECUCQ,

Etant dans l’impossibilité, et tout en le regrettant infiniment, d’assister à cette réunion, je profite de votre courriel afin que soit prise en considération ma demande de remboursement immédiat des frais de scolarité 2008-2009 et 2009 -2010 indûment perçus par Monsieur Alick MOURIESSE,

sans présager, pour le moment des poursuites judiciaires que l’ensemble du collectif des parents se prévaudront certainement, afin de palier aux préjudice moral consécutif à plusieurs années de scolarité définitivement perdues par nos enfants.

Merci de transmettre à qui de droit, et de faire savoir ma position à Monsieur Alick MOURIESSE lors de cette réunion.

[FIN de la citation]

Pour protéger l’étudiant qui nous a communiqué une copie de cet email de toute pressions, ainsi que les parents concernés, nous avons masqué leurs identités.

 

Source : http://etudiants-supinfo.20minutes-blogs.fr/archive/2010/week18/index.html

SUPINFO et les franchises

http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/supinfo-des-franchises-trop-affranchis.html

http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/supinfo-le-conflit-avec-bordeaux-et-toulouse-se-polarise-sur-les-inscriptions-des-etudiants.html

http://etudiants-supinfo.20minutes-blogs.fr/archive/2010/05/01/supinfo-la-guerre-des-franchises.html