Le CSQ refuse les diplomes de BAC+5 de Supinfo

Selon un document crée par Mr. Olivier COMES, « Je soussigné, Olivier COMES, Directeur de SUPINFO Canada, établissement québécois de l’Ecole Supérieure d’Informatique de Paris (ESI SUPINFO Paris) – Établissement d’enseignement Supérieur Privé de l’Académie de Paris reconnu par l’Etat français par décret du 10 janvier 1972 et délivrant un titre homologué par l’Etat français au niveau I (Bac+5 français, Master français, équivalent à une Maîtrise québécoise)… » Source: http://www.supinfo.com/en/News0eaaf665-d9bf-4563-befb-ac97f8b035c2.aspx Alors, le titre Expert en Informatique et Systèmes d’Information équivalent à une Maîtrise québécoise en informatique.

arnaque diplome supinfo

Le CSQ refuse les diplomes de BAC+5 de Supinfo

Selon plusieurs expériences des étudiants le CSQ refuse les diplomes de BAC+5 de Supinfo. Khalil dit: ils n ont pris en compte que mon bac j’ai eu que 4 point pour ca et jai obtenur 0 point pour mes études post secondaire car mon diplome d’informatique que j’ai obtenu a paris n’as pas été pris en compte…car j’ai fais des études dans une école privé Daniel dit: Il est possible d’avoir une reconnaissance québécoise d’un titre d’ingé d’une école privée à la condition que cette école soit référencée par la CTI (Commission des Titres d’Ingénieur). Est-ce le cas? – Si oui, contacte l’OIQ pour confirmer la validité de ton diplôme là-bas. – Si non… travaille quelques années en France en occupant un vrai poste d’ingénieur et passe ensuite un titre d’IDPE (Ingénieur Diplômé Par l’Etat) auprès d’une école d’ingés « connue » (INSA, ENSEEIHT and co). – Ou alors, fais une autre formation qui elle, serait reconnue par le Québec. Mais je comprends qu’après une école d’ingé on n’a pas forcément envie de remettre ça hein. Après avoir communiquer avec l’école, Onb a eu la réponse suivante: Universités canadiennes et gouvernements n’ont pas les mêmes critères et n’examinent pas le dossier d’un candidat étranger de la même façon. Les universités canadiennes et québécoises ont une pleine liberté quant à l’établissement d’ententes avec d’autres universités/écoles et quant à l’admission d’étudiants étrangers… Les gouvernements, eux, vont regarder si l’établissement scolaire ainsi que les études, dans le pays où elles ont été effectuées, seraient reconnues et accréditées par la plus haute instance en matière d’éducation. Alors fait attention, Car l’école Supinfo arnaque ses étudiants en donnant des fausse informations et sa sera fortement probable que cette école va être forcer à fermer ses portes.

Source: http://www.mechergui.com/2013/05/le-csq-refuse-les-diplomes-de-bac5-de.html