La fameuse Ecole informatique mondiale SUPINFO me doit toujours 4990€, depuis le 15 Juillet 2014

19 thoughts on “La fameuse Ecole informatique mondiale SUPINFO me doit toujours 4990€, depuis le 15 Juillet 2014
  1. Un soit-disant étudiant, qui au lieu d’aller en justice (il est tellement facile aujourd’hui de saisir un juge de proximité, une association de consommateurs…), mènerait une campagne de dénigrement contre sa propre école ?

    On se demande qui veut la peau de SUPINFO !

    • C’est quelque part normal. Il faut se rendre compte que si l’école tient encore debout aujourd’hui, c’est en grande partie dû au fait que la justice fait encore peur au français moyen, y compris pour un élève ingénieur.

      Généralement on entend toujours la même rengaine : « Ca coûte cher, c’est super long, les mecs ont de l’argent ils s’en sortiront ».

      Saisir un juge de proximité a ses défauts : le jugement en dernier ressort. Il suffit d’oublier une chose, fût-elle mineure, et la personne en face peut s’y engouffrer pour obtenir un jugement favorable, ou à minima défavorable aux deux (vécu).

      Saisir le tribunal d’instance (quitte a demander des dommages pour atteindre le seuil, ou à motiver la saisine de la juridiction de la bonne façon) est la chose à faire ici pour ceux qui s’engagent dans cette voie.

      Et prenez un avocat.

    • Je souhaite juste par cet intermédiaire mettre en avant la politique de SUPINFO à ignorer les relances et ne pas rembourser ses dettes envers ses étudiants. Vu qu’ils ne semblent pas décidés à arranger les choses, autant prévenir à l’avance les étudiants.

      Tu peux même voir sur Twitter mon diplôme donc je suis bien un réel ancien étudiant. Et je t’invite d’ailleurs à te renseigner car nous sommes nombreux dans mon cas à attendre des remboursement que ce soit des frais de scolarité ou pour des cours dispensés mais jamais payés.

    • Bonjour,

      J’ai moi même un impayé à SUPINFO suite à des cours donnés en Janvier 2016 et qui ne risque pas d’être honoré de sitôt puisque la société PARIS INTERNATIONAL CAMPUS est en redressement judiciaire depuis le 28 Janvier 2016.

      Aller en justice, dépenser du temps, envoyer des recommandés, payer éventuellement un huissier pour quelques centaines d’euro, c’est peut être ce que vous voulez, mais la peur du scandale, de la mauvaise image, et de se retrouver sans élèves ni profs à la rentrée 2016 sera autrement plus efficace, n’est ce pas?

    • Bizarre, le premier commentaire est généralement une critique pour descendre l’étudiant et lui faire perdre sa crédibilité.

      Or n’importe quel étudiant qui est (hélas) actuellement à Supinfo peut dire que ce commentaire est véridique.

      Une grande partie des profs ne sont effectivement plus payé, la plupart des cours sont donnés bénévolement par des étudiants maintenant.

      Supinfo encaisse bien les chèques mais vous envoie « chier » s’ils doivent vous rembourser.

  2. Contrairement à ce que vous croyez il n’est pas forcément possible d’aller en justice… SUPINFO me doit également de l’argent mais sa filiale parisienne (la plus importante qui gère de nombreux campus) est actuellement en redressement judiciaire (depuis plusieurs mois)
    Dans ces conditions il est impossible pour les créanciers de faire la moindre action en justice. Il peut même être décidé une liquidation et dans ce cas personne ne reverra son argent et ce sera tout à fait légal…

    Bref, c’est bien plus compliqué que ce qui peut être prétendu ici. Non, il ne « suffit » pas de saisir tel juge ou telle juridiction pour récupérer son argent…

    • je découvre un peu ce site … Diplôme pour ma part en 2002 (bien que ce cher A.M. a tout fait pour me virer), je vois que rien n’a change. On doit en etre au 4eme redressement judiciaire depuis que je suis parti. Bilan : FUYEZ.
      Je suis aujourd’hui décideur dans une des boites du CAC40. Croyez-moi, je ne veux même plus entendre parler de Supinfo (C’est bien malheureux). Je préfère recruter des gens d’Epita/Epitech/Ingesup/Fac de bio/Boucher/…

      • Vous considérez donc que vous ne vaudriez pas le coup d’être recruté ? oO
        L’entretien d’embauche ne vous permet pas de jauger les compétences et le potentiel d’un futur employé plutôt que son origine ?
        Et vous trouvez pourtant vous-même cela malheureux ????
        J’espère que c’est un fake, sinon c’est bien triste.

    • La différence ici c’est que c’est un redressement judiciaire, dans ce cas, adressez votre créance au mandataire judiciaire pour qu’il puisse l’enregistrer afin d’être ajouté à la créance de l’école.

      Qu’elle passe en liquidation ou non, vous risquez de ne pas pouvoir toucher totalement votre argent, mais ça n’empêchera pas d’en récupérer au moins une partie.

  3. Bonjour, depuis septembre 2014 l’établissement Supinfo me doit 5850€ à ce jour rien a été payé . J’ai patienté tout ce temps et maintenant que je souhaite récupérer mon argent pour certaines raisons , on me demande de m’adresser à monsieur Boufih Samir or quand premier lieu on me demandais de m’adresser qu’à la direction de Bruxelles . Que faire ? Merci d’avance

    • San Francisco et Montréal sont toujours fermés (d’après ce qu’il est dit car il y a un problème de visa). J’pense qu’il ne sont pas près (oui j’parle en années) de ré-ouvrir.
      Je suis rentré à supinfo car on m’a dit et je voyais partout que je pouvais aller à San Francisco facilement mais arrivé dedans on me dit que le campus est mort…
      Il y a eu publicité mensongère pendant quelques années et maintenant pour éviter ça ils nous offrent la possibilité d’y aller sur de courtes périodes. J’attends vraiment de voir ou est l’arnaque.

  4. Bonjour,

    J’attends également un remboursement de 4900 euros de la part de cette école depuis 2016.
    Je souhaite mener une action en justice. Je recherche des personnes ayant fréquentés le campus de Tours et ayant eu des problèmes similaires ou autres.
    Merci pour vos témoignages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *