Cas d’école avec SUPINFO (Le Figaro)

Le savoir vivre, savoir être, …. délitement de certaines valeurs …, respect …

27 thoughts on “Cas d’école avec SUPINFO (Le Figaro)
  1. Monsieur,

    Je comprends d’après votre « site » que vous avez eu un différent avec Supinfo: votre rancœur s’exprime à travers vos billets mais ne confondez différents personnels et généralités.

    Quelque soit vos griefs, votre blog ne traduit pas une vue objective, cela est perceptible dès qu’on vous lit. De plus, vos points de désaccord quelqu’ils soient ne vous donnent pas le droit d’insulter librement selon votre humeur.

    Vous êtes sans doutes jeunes, vous connaitrez bien d’autres griefs sans doutes avec des entreprises, vous monterez alors un autre blog comme celui-ci et vous comprendrez les conséquences de ce genre d’acte. Etre adulte et professionnel, c’est avant tout savoir régler ses soucis soi-même.
    Avec votre blog, j’ai davantage l’impression de voir un petit enfant qui vient pleurer dans les jupons de sa maman.

    Bonne continuation

    • On se calme tonton Joseph, le fait qu’aucun élève que je connais fasse de publicité positive à Supinfo devrait peut être vous faire remettre en question le fonctionnement de l’école.

      • Le fonctionnement de l’école et la qualité de l’enseignement dispensé sont bien 2 choses différentes, par ailleurs, vous semblez bien être seul sur votre blog à critiquer.

        • Supinfo à de nombreux probleme aussi bien au niveau de son enseignement que dans son fonctionnement, ce blog n’est pas un reglement de compte entre son administrateur et supinfo.

        • Je suis entièrement d’accord avec ce blog ! Enfin la vérité qui éclate au grand jour est bien sure toujours des gens pour défendre des causes perdue « benjll2000 ».

        • Beaucoup d’étudiant soutiennent ce blog, il permet de tenir les étudiants au courant des nouvelles (conneries) de Supinfo.

          Mais peu prenne le risque de s’exprimer.

          Benjil, votre message montre que vous êtes également jeune ou alors que vous ne vous êtes pas pris la peine de vous renseigner.

        • Le fonctionnement de SUPINFO ???? supinfo est une division de plein de petites sociétés hébergées ici et là. Mais ok j’en sais pas grand chose.

          Les campus sont dirigés par des gens plein de bonne volonté. Mon campus de clermont ferrand est dirigé par UNE personne qui s’est barrée car supinfo ne la soutient pas du tout. Du coup la secrétaire a repris la direction et elle n’a que 27 ans…bref.

          Voilà ce que JE sais de cette pitoyable école. Avant toute chose je ne viens pas directement du BAC je l’ai mais je viens du monde professionnel (7 ans).
          En 2013 tous nos professeurs issus du privé ou d’autres établissement scolaires ne sont plus payé depuis des années et menacent de ne plus revenir. Aujourd’hui, il sont tous partis, tous en procès contre l’école pour récupérer leurs dus.
          Du coup chaque année on nous a validé des matières que l’on a même pas étudié. A supinfo quand on te donne du crédit ECTS en fait il faut fermer sa gueule sinon on te les reprend.
          je suis parti au cours de la troisième année car mes prof plus jeunes que moi ne faisaient que lire des vieux power points pourris et remplis de fautes. « Depuis 2012, on signal les fautes, les problèmes des outils fournis mais rien ne viens de la direction. Pire sur le site internet OFFICIEL les fautes se cumulent d’années en années malgré les nombreux billets que j’ai pu envoyé à la direction et à leur service pourri. La honte pour demander un stage d’ailleurs. »

          Et là en 2014 c’est le bouquet final ! Supinfo propose…non oblige ses élèves à devenir prof avec une formation merdique de 3 jours. Là c’est la fin de cette école. De plus ils inventent de nouvelles matière complètement farfelues et inutiles pour boucher les trous dans leur programmes.

          Il vaut mieux avoir des petits certificats d’openclassroom plutôt que de finir avec un diplôme en carton.

          Voilà Moi je suis un étudiant de Supinfo, délégué de ma classe à deux reprises, je sais comment ça se passe et je ne connais pas un seul étudiant qui ne crache pas sur cette école. Mais quand on nous promet monde et merveilles, qu’on investit des milliers d’euros, bien entendus que les étudiants ne veulent pas se retourner contre l’école parce qu’elle les tient par les couilles.

          Vos lettre en AR ou pas, Alick en a une pile à côté de ses chiottes pour se torcher le cul avec, si ça se trouve il en a plus que le père noël. heureusement je n’ai pas de remboursement à demander mais c’est avec joie que je m’unirai contre cet merde qui m’a fait perdre 18000 balles et 3 ans de ma vie professionnelle. Des gens comme moi feront vivre ce genre de blog ne vous inquiétez pas…

    • benj, remarquez dans les billets récents que l’auteur ne vous impose pas sa vision de l’école SUPINFO, il s’agit simplement d’articles extérieurs partagés sans altération n’ayant rien de personnel concernant l’auteur du blog.

  2. Les SAD de supinfo feraient mieux de résoudre les problème de l’école, au lieu d’essayer d’étouffer les rumeurs!

    Et on sait tous que le commentaire de Benjil2000 vient du SAD de Supinfo ou n’est qu’une fumisterie!

    Et ne venez pas me dire le contraire, car ce n’est pas la première fois qu’un membre de l’admin viendrait dans les réseaux sociaux pour dissimuler leurs connerie.

    on est arrivé au point qu’aucun étudiant veulent défendre SUPINFO (sauf peut être des B1 fraichement recruté ou les membres du SPR durant les salon et les JPO).

    L’école à une mauvaise image auprès des entreprises et ils ont autre chose à foutre que de fourrer leur nez içi.

    Et je ne vois mal un parent d’élève ou un ancien de Supinfo défendre cette école.

    Par ordre d’élimination, ça ne peut donc être qu’un membre du SAD de supinfo. (Sauf erreur, Benjil2000, je t’invite à enquête sur cette école avant de laisser un commentaire).
    Bonne continuation

    • Je suis parent d’un ancien élève tout d’abord, et non le monsieur ou quiconque d’autres dont vous parlez. Vous vous permettez des raccourcis bien rapides, de pure suppositions ne reposant sur aucun fait. L’objectivité ne semblant pas être le moteur de vos contributions, ca en dit long sur le reste du site…

      Au sujet de la qualité de l’école, mon fils a toujours été très bien accueilli dans les entreprises où il s’est présenté et son poste actuel lui assure un très bon niveau de vie.
      Etant moi même dans le secteur informatique, j’ai toujours eu de bons échos des sociétés recrutant d’ancien de supinfo.

      Pour le reste, et les problèmes de gestion que vous mentionnez, je vous encourage à aller faire un tour à la sécurité sociale le samedi matin, chez votre assureur en cas de sinistre, ou encore à pôle emploi pour ne citer que quelques exemples, cela vous fera relativiser. Vous découvrirez que la vie n’est pas simple et qu’il ne faut pas s’attendre à tout recevoir sur un plateau d’argent, même en payant cher. L’herbe semble toujours plus verte ailleurs…

      • C’est sur que quand on voit que Pole Emploi paie les sommes dues rapidement et sans chercher d’excuses, ça fait sacrément relativiser par rapport au chemin de croix qu’il faut faire à SUPINFO pour obtenir le moindre euro de remboursement.

        La sécurité sociale, votre assureur, ou pole emploi se font ils régulièrement expulser de leurs locaux pour impayés ? Est ce que votre conseiller d’assurance déicde parfois de ne pas s’occuper de vos litiges parce qu’il n’est pas payé depuis des mois ?

      • J ai accueilli beaucoup d étudiants de supinfo dans des entreprises et en effet ils étaient à la hauteur à l époque car bien formés. Mais alors maintenant c est une catastrophe : les formateurs ne sont pas payés et donc les cours sont dispensés par des personnes (des étudiants…) qui n ont aucune experience. Trop facile donc benj renseignés toi avant de parler…

  3. Alik Mouriesse, ce grand bandit international, champion de filouterie, qui a organisé l’insolvabilité de son école en France grâce à des comptes bancaires français débiteurs ou nantis , alors que les fonds sont sur des comptes à l’étranger , çà serait drôle s’il n’avait pas fait des centaines de victimes , étudiants non remboursés, professeurs non payés ! Quel baratineur , quel menteur , quel artiste crapuleux ! Quel individu méprisable !

  4. Alik Mouriesse qui donne des leçons sur le savoir vivre , çà serait drôle s’il n’avait pas fait des centaines de victimes , étudiants non remboursés, professeurs non payés ! Quel baratineur , quel menteur , quel artiste crapuleux ! Quel individu méprisable que ce grand bandit international, champion de filouterie, qui a organisé l’insolvabilité de son école en France grâce à des comptes bancaires français débiteurs ou nantis , alors que les fonds sont sur des comptes à l’étranger . Et qu’a fait le Ministère de l’Enseignement Supérieur alerté par mes soins et par certains députés il y a des mois ? RIEN ! absolument rien !

  5. Bonjour,

    Aller, ça me fait sourire tout ce que je lis.
    Je suis étudiant en 4ème année. Cette école a ses défauts comme tant d’autres, mais je la soutiens.

    Voilà, ragez 🙂

  6. Ce pseudo choisit de sorte à ne laisser aucune solution et le fait de se justifier comme ça n’est pas bon signe. Mauvais marketeur que tu es tu dois aussi faire de la fausse pub sur twitter comme c’est fait la ! Hahaha

    Voilà, savourez 🙂

  7. Rassurez vous, plus qu’une question de mois avant qu’il rejoigne une cellule humide dans une prison sous financée de Belgique. Il pourra se toucher en pensant à ses belles voitures de sport.

    Tout le monde est en procès contre ce type, et personne n’accorde de credit à une école qui forme des étudiants sans profs, et qui se donnent des points à eux-memes en payant, ce diplôme ne vaut rien. Supinfo ou s’inscrire à l’église de scientologie c’est pareil.

    Alick va se faire plein d’amis en prison qui lui apporteront tout le réconfort dont il aura besoin une fois que le juge lui sera passé dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *