Valenciennes Un ancien élève réclame 4100 euros à l’école d’informatique SupInfo

Après son bac ES, Hugo Martin intègre l’école privée SupInfo. Il vise un diplôme d’ingénieur en informatique mais constate très vite que l’école ne répond pas à ses attentes et demande le remboursement de l’avance de son inscription en deuxième année, qu’il ne compte pas faire. Un an et demi plus tard, il attend toujours les 4 100 € promis.

Un énième litige financier oppose un ancien élève et SupInfo. Créée en 1965, cette école privée en informatique est implantée dans plus de 20 villes en France mais aussi à l’étranger (Italie, Chine, États-Unis…). Seulement, la réputation de l’établissement est sérieusement écornée depuis quelques années. Parmi les victimes, Hugo Martin, un Valenciennois. Voilà plus d’un an et demi que l’adolescent de 20 ans attend le remboursement des 4 100 € qui correspondent aux frais d’inscriptions de la deuxième année. À l’époque, il n’avait pas souhaité poursuivre dans cette voie, l’enseignement ne répondant pas à ses…

Source: http://www.lavoixdunord.fr/521041/article/2019-01-14/un-ancien-eleve-reclame-4100-euros-l-ecole-d-informatique-supinfo

7 thoughts on “Valenciennes Un ancien élève réclame 4100 euros à l’école d’informatique SupInfo
  1. Je suis dans le même cas que de nombreux élèves de SUPINFO. Cela va faire 3 ans que j’essaie de me faire rembourser la somme de 17 900 € malgré l’intervention d’un avocat.
    J’ai donc repris les choses en main il y a 15 jours de cela : ma démarche a partiellement aboutie avec un remboursement… de seulement 5 000 €….. et SUPINFO, malgré la soi disant intervention personnelle de M. MOURRIES (que j’ai eu au téléphone le vendredi 1er février….) qui s’était engagé à nous rembourser la totalité de la somme avant le mardi 5 février 2019…
    j’ai contacté le médiateur du ministère de l’éducation nationale qui m’a renvoyé vers l’inspection académique…
    Lundi 11/02 je passe donc à la vitesse supérieure et me rendrait dans les locaux de SUPINFO LYON et si nécessaire entamerai une grève de la faim.
    Merci de relayer ce message et si d’autres personnes sont toujours en litige avec SUPINFO qu’elles me rejoignent dans mon combat.

    Chantal BELLAUD

    • Bonjour,

      Je suis dans le même cas que vous.
      Supinfo me doit 3 545,00 depuis 2 ans et cela fait plusieurs mois que je me bat avec des lettres recommandés et des relances de mail pour me faire rembourser.
      J’essaie de trouver une solution rapidement mais je commence à être à cours d’idées…

      Avez-vous trouvé une solution pour avoir votre remboursement?

      • J’ai effectivement résolu mon problème en me rendant directement à SUPINFO LYON : je n’ai quitté le bureau du « Campus Manager » qu’après avoir obtenu les attestations de virement et les avoir prévenu que je diffuserai sur les réseaux sociaux notre entretien..
        Bon courage à vous.

  2. Pour tout vos différentes problèmes d’escroquerie dont vous aviez été victime contacter l’office DGCCRF pour avoir plus de renseignement sur votre situation au remboursement immediat

  3. Pareil.
    SUP’INFO Strasbourg a été condamné en septembre dernier à rembourser la scolarité de notre fils après 3 ans de procédure où ils ont essayé de se dédouaner lamentablement à coup d’arguments fallacieux tirés par les cheveux. Toujours rien reçu. Pas de réponse à l’huissier non plus.

    • effectivement tous les recours juridiques sont inutiles : allez faire le siège du bureau du directeur, c’est beaucoup plus efficace…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.