SUPINFO = ARNAQUE

IL suffit de taper sur GOOGLE : « SUPINFO ARNAQUE » et vous verrez le vrai visage de SUPINFAUX, comme on l’appelle

Vidéo réalisée par des étudiants de Supinfo Montréal: https://www.dailymotion.com/user/supintox/video/x4uigy_supinf­o-supintox_school

Plaintes des étudiants SUPINFO :

https://www.ciao.fr/ESI_SUPINFO__Avis_1204888

https://experience-supinfo.blogspot.com […] whats-up.html

https://www.commentcamarche.net/forum/affich-5825179-votre-avis-sur-supinfo

SUPINFO ne veut pas rembourser les étudiants après leurs découvert dès le 1er mois d’une formation NULLE où 80 % des profs sont eux-mêmes des élèves de SUPINFO :

https://droit-finances.commentcamarche.net/forum/affich-4445852-arnaque-par-un-site-internet-comment-faire

Un professeur d’université enquête sur SUPINFO souhaitant stopper l’arnaque de cette école :

https://laveritesursupinfo.20minutes-blogs.fr/

SUPINFO en redressement judiciaire depuis 2003 (site officiel sur le statut des sociétés) :

https://www.societe.com/societe/stc-439678632.html

Un huissier de justice a fermé SUPINFO Lille :

https://img14.yfrog.com/i/imag0087f.jpg/

En tant diplomé de la promo 2008 de SUPINFO PARIS, nous sommes plus de la moitié de promo à rechercher du travail depuis plus d’1 an (à part, quelques chanceux de notre promos qui ont trouvé du travail parfois en CDD avec un salaire misérable), peut être que la crise économique a mis le pendule à l’heure, les employeurs ne veulent plus entendre de SUPINFO à cause de la mauvaise qualité de formation où 80 % des profs sont des élèves de SUPINFO, les recruteurs préfèrent souvent des universitaires à BAC+5 avec un diplôme Master en informatique ou des ingénieurs sortant d’une grande école d’ingénieur en informatique (type polytechnique, centrale Paris, Mines Paris, Télécom Paris, Supélec, INSA, ESIEE, qui délivre un vrai diplôme d’ingénieur), on dirait que le certificat délivré par SUPINFO ne vaut rien après 5 années de formation.

Où sont les 100% d’embauches affiché sur le site SUPINFO, l’école nous raconte que du vent, c’est un coup de mensonge pour attirer plus d’étudiants et nos pauvres parents qui paient pour nous.

Mon père a payé 5 x 6000 Euros / an = 30 000 Euros à SUPINFO, à la rentrée 2008 l’école a baissé les frais de scolarité à 5000 Euros, voici une école en dépôt de bilan et actuellement en redressement judiciaire depuis 2003 souhaite attirer plus d’étudiants en baissant les frais de scolarité, voir sur ce site officiel vous trouverez le statut en redressement judiciaire de SUPINFO, qui déclare un capital social de 38.120 EURO (le jour où SUPINFO déclare faillite, les étudiants peuvent tous perdent, c’est l’exemple de site de SUPINFO Saint-Malo qui a fermé après trois ans d’existence, faute d’effectifs suffisants, SUPINFO à obliger les étudiants d’aller sur un site en province pour terminer leurs études.

Beaucoup d’étudiants de 1ere année SUPINFO interrompent leurs études après 1 mois de formation, à cause de l’incompétence de ses profs (80% des profs sont des jeunes élèves de SUPINFO à BAC+3, dont j’ai fait parti sans avoir une expérience pédagogique, on n’a eu aucun profs de la Fac ayant un doctorat car ça leur coute trop cher pour les payés).

Les profs vacataires de SUPINFO sont souvent absents, l’école nous tient au courant à la dernière minute, il y a des jours voir une semaine où on n’a pas cours, les étudiants deviennent complètements démotivés.

Voici un exemple de CV des élèves de SUPINFO qui donnent des cours dans cette école avec un BAC+3 de SUPINFO (Bonjour la qualité de formation et les compétences pédagogique avec des profs à l’âge de 21 ans).

https://almoh.com/supinfo/?page=cv Etudiant et prof à SUPINFO à BAC+3

https://www.doyoubuzz.com/pierre-jollet Etudiant et prof à SUPINFO à BAC+3

https://www.cv.com/cv-cvtheque/candidat-4556566.htm PROMO 2008 à la recherche d’emploi

Lorsqu’un élève-prof de SUPINFO nous dispense un cours, la majorité des étudiants joue aux jeux vidéo ou communique par MSN ou facebook, on s’ennuie et le prof aussi à cause de ses incompétences, on perd souvent notre temps par manque de sérieux dans la classe

Puisque les recruteurs ne veulent pas prendre un informaticien avec un an de chômage, nous avons voulu mettre à jour notre CV de SUPINFO, moi et mes collègues nous avons voulu s’inscrire à la FAC dans des Masters informatique ou doctorat, aucune université nous a voulu nous prendre personne n’a été admis, nous nous sommes rendus compte que le certificat de SUPINFO n’est pas un diplôme de Master délivré par l’éducation nationale comme à l’université pour pouvoir poursuivre des études supérieures et la prof de la Fac savent que SUPINFO à une mauvaise réputation.

Aujourd’hui, puisque nos parents sont arrêté à croire aux écoles privées de genre SUPINFO, nous avons recherché au pole emploi (EX ANPE), de poursuivre gratuitement une autre formation certifié comme celle de SUPINFO (on a trouvé des tonnes des écoles privés délivrant ces certificats niveau I ou II comme celle de SUPINFO), mais l’ANPE a refusé de nous les accorder puisque nous n’avons pas d’ASSEDIC (pas d’indemnité du chômage).

Toute les certificats pour les demandeurs d’emploi sur : https://cncp.gouv.fr/CNCP/

Nous sommes perdus et nous ne savons pas quoi faire, car les recruteurs ne prennent pas les diplômés avec un 1 an de chômage, nous envisagions se reconvertir dans un autre domaine.

On a tout perdu l’argent + pas diplôme pour poursuivre des études après SUPINFO

Plusieurs étudiants de SUPINFO ont espéré intégrer la FAC avant la fin du cursus, SUPINFO n’a pas pu leur donner des attestations car ils ne délivrent qu’un certificat à la fin du cursus après BAC+5 à SUPINFO, donc aucune équivalence de diplôme LICENCE OU MASTER, ce qui explique que SUPINFO n’a pas de partenariat d’échange d’étudiants avec d’autres universités ou écoles publiques, à cause de sa mauvaise réputation dans le monde universitaire.

A SUPINFO, une fois nos parents avance l’argent, après 2 mois de formation on se rend compte que la formation est NULLE, dans ce cas c’est impossible de demander le remboursement et de faire marche arrière, c’est l’erreur que nous avons fait, par conséquent nombreux étudiants arrêtent leurs formations dès le 1 er mois, car ils sont alertés par les anciens de SUPINFO, ils ont entamé des poursuites judiciaires pour à récupérer une partie des frais de scolarité :

BAC+1 à SUPINFO = 0 diplôme = Faculté non admis

BAC+2 à SUPINFO = 0 diplôme = Faculté non admis

BAC+3 à SUPINFO = 0 diplôme = Faculté non admis

BAC+4 à SUPINFO = 0 diplôme = Faculté non admis

BAC+5 à SUPINFO = 0 diplôme = 1 certificat = Faculté non admis

Après BAC+5 à SUPINFO aucune possibilité de poursuite d’études à la FAC même pour refaire une Licence en informatique.

Un certificat n’est pas un diplôme, car il ne porte pas le nom d’un Master en informatique avec le tampon de l’éducation nationale (comme à l’université), mais juste un certificat avec le tampon de SUPINFO.

Ce qui explique que SUPINFO n’est pas une école d’ingénieur agréé par l’éducation nationale pour délivré le diplôme d’ingénieur (voir la liste des écoles d’ingénieurs privées et publiques agrée l’éducation nationale Française: https://www.cti-commission.fr/ ), depuis sa création en 1965, SUPINFO surfe sur le non école reconnue par l’État= n’importe quelle école crée en France est obligé d’être reconnu par l’état sinon elle n’aura pas l’autorisation d’ouvrir, par contre depuis son existence SUPINFO n’a obtenu qu’en 2006 la délivrance d’un titre certifié par la formation professionnelle= Pas de diplôme agrée par l’éducation nationale (SUPINFO joue sur les mots), avant 2006 SUPINFO à rêver de devenir une école d’ingénieur comme ESIIE ou EPITA, et depuis SA création et sa mauvaise compétence dans l’enseignement AVEC des prof-éleve de SUPINFO à BAC +3, n’a obtenu que ce certificat en 2006 qui ne vaut pas un MASTER.

Ce qui explique que l’école SUPINFO n’a aucun partenariat universitaire, aucune université n’accepte un échange des étudiants avec SUPINFO (formation bidon, certificat après bac+5 à l’école et non un diplôme d’ingénieur ou Master, formation nulle, des profs-élèves à l’age de 21 ans et incompétents, pas de recherche scientifique, pas de chercheurs, pas de profs permanents pour rester proche aux étudiants), SUPINFO=Société qui paye énormément d’argent dans la publicité mensongère à la télé, radio, journaux pour attirer notre attention et celle de nos parents pour payer l’école.

Regarder n’importe quel site d’école d’ingénieur ou d’université en France et vous constater qu’il n’y a aucune publicité, car l’école se reconnue par sa qualité de sa formation et par le mérite de ses étudiants avec des bonnes notes au BAC (14 ou 16/20 au BAC)

Une vraie grande école n’a pas besoin d’autant de publicité dans les télés, journaux, radios, FORUM, et dépensé autant d’argents pour capter l’intention des élèves et nos pauvres parents pour faire croire que SUPINFO est Leader en France.

L’objectif de SUPINFO est de réaliser les chiffres et d’accepter le maximum d’étudiants souvent perdus dans leur scolarité avec juste la moyenne au bac (10/20) sans sélection de rigueur.

SUPINFO après son annonce de faillite et son redressement judiciaire en 2003, souhaite avoir le maximum d’étudiants=maximum de chiffres d’affaires sans assurer une bonne qualité de formation, une fois les chiffres ne sont pas réalisés, ils fermeront le site SUPINFO qui ne marche pas (merci la qualité de formation, les pauvres étudiants qui peuvent tout perdre le jour au lendemain), c’est le cas de SUPINFO Saint-Malo après trois ans d’existence, faute d’effectifs suffisants, l’école a fermée.

SUPINFO c’est plutôt la cata
C’est grave. Ils ne sont pas sérieux.
On est un certain nombre de regretter d’avoir choisi SUPINFO.
L’école SUPINFO est pleine de promesses qui restent des promesses.
Les bureaux à l’international c’est du flan.
Les étudiants de SUPINFO les appellent SUPINFO = SUPINFAUX, SUPINTOX

Le meilleur conseil que je donne aux étudiants avant de rentrée dans n’importe quelle école privée, rencontrer les anciens promos pour savoir la qualité de la formation et l’avenir de ses étudiants, méfiez vous de la publicité à la télé ou journaux du genre SUPINFO = 100 % d’embauche :

1- Demander le diplôme délivré, Est-ce bien Licence ou Master (pas de master européen c’est une autre arnaque) ou un diplôme d’ingénieur (arrêter de croire à l’appellation SUPINFO= Ecole d’ingénieur c’est du vent car il ne délivre pas de diplôme d’ingénieur)

2- Intégrer la Fac car les recruteurs les préfèrent puisque uniquement les étudiants méritants qui réussissent, ou à la limite une école privée qui délivre un vrai diplôme d’ingénieur et qui a des partenariats avec des grandes universités avec la possibilité d’obtenir un double diplôme (Master ou diplôme d’ingénieur).

Bon courage mes amis SUPINFAUX (1ere dans le classement des ARNAQUES), que la force soit avec vous.

Attention, n’utiliser pas le forum interne de l’école https://www.supforum.net/ géré par un administrateur informatique de l’école, leur FORUM permet de contrôler l’image de l’école, car les étudiants de SUPINFO qui veulent déposer plaintes sur leur site verront leurs messages supprimer par l’administrateur du forum (on avait déposé plainte moi et mes amis de SUPINFO, nos messages ont été supprimés le jour même), en plus la majorité des discussions sur leurs forums est mensongère souvent crée par les personnels de SUPINFO pour attirer l’intention des nouveaux étudiants.

Vous allez remarquer sur des FORUMS externes, des répliques des personnels de SUPINFO, afin de ne pas dévoiler le vrai visage de SUPINFO et souvent ces la même personne qui répond en créant un nouveau pseudo (profil à 1 seul message) et en se mettant dans la peau d’un étudiant afin d’attirer plus de jeunes candidats.

SUPINFO à payer un gros chèque à un sondeur afin d’arriver à l’entête du classement des écoles d’ingénieurs (comme les gros chèques payés aux magazines, journaux et télé pour publier leur article), c’est un coup de publicité mensongère pour changer la MAUVAISE réputation de SUPINFO.

https://www.supinfo.com/fr/tns_sofres_2007.aspx

Voici, le vrai classement des écoles d’ingénieurs en France (SUPINFO ne pourra jamais apparaitre dans le classement des grandes écoles publiques ou privées, car il ne délivre pas un diplôme d’ingénieur),

Chaque année les écoles d’ingénieurs sont évaluées par https://www.letudaint.fr

sur des critères bien définis SANS FAVORISME SANS QUE LES ECOLES PAYENT CE SERVICE :

PALMARÈS 2009 DES ÉCOLES D’INGÉNIEURS APRÈS PRÉPA

https://www.letudiant.fr/palmares/class […] es-prepa.html

PALMARÈS 2009 DES ÉCOLES D’INGÉNIEURS APRÈS BAC :

https://www.letudiant.fr/palmares/class […] pres-bac.html

Vous constatez que SUPINFO ne figure jamais (même en fin de liste) à cause de leur incompétences de délivré un vrai diplôme d’ingénieur (contrôlé par l’état CTI = la commission des titres d’ingénieurs) et la mauvaise qualité de formation (des élèves de 3 ème année SUPINFO donnent des cours aux étudiants SUPINFO sans aucune compétences, le jour de l’examen les notes sont distribué n’importe comment !)

SUPINFO n’a pas la qualification pour devenir une vraie école d’ingénieur en délivrant un vrai diplôme où le nombre de places est très limités par une décision de l’état, en plus SUPINFO à intérêt de rester SUPINFAUX, afin d’avoir le maximum d’étudiants = maximum de chiffres d’affaires.

On a l’impression que c’est plus une énorme boite à fric qu’une école; et qu’en gros on « achète » le diplôme, c’est pour cette raison les recruteurs ne font plus confiance à ce genre d’école privée.

SUPINFO raconte une énorme blague sur l’impossibilité de délivrer un diplôme d’ingénieur, « comme quoi n’a pas souhaité faire de démarche auprès de la Commission des titres d’ingénieurs pour pouvoir garantir à ses étudiants un programme comportant une part très importante d’informatique dès le cycle préparatoire ».

C’est un mensonge total, car toute les écoles privées s’arrachent les cheveux pour devenir un jour école d’ingénieur agrée CTI, comme récemment EPITA qui devient une vraie école d’ingénieur CTI après 10 ans des démarches et qui rentre dans la cour des grandes écoles.

Regarder l’exemple des écoles d’ingénieur privées qui arrivent entête du classement par la bonne qualité de sa formation et des notes aux BAC pas moins de 12/20 après un vrai concours d’entrée : CPE Lyon, ESIEE Paris, EPF – Sceaux, ISEP – Paris, ESIGELEC

Ces écoles sont très demandés par les recruteurs, car le nombre de diplômés par an ne dépasse pas 100, que les étudiants méritants arrivent à intégrer ce genre d’école même si elles sont payant (entre 4000 – 7000 Euros/an)

https://www.letudiant.fr/palmares/class […] pres-bac.html

Même une grande école connue comme ESIEE Paris (4 eme du classement des grandes écoles d’ingénieurs, voir lien dessus), n’arrive pas à atteindre 100 % d’embauche, dont 80% avant la fin des études et un salaire minimum de 35 000 Euros (comme indiquer sur le site SUPINFO), voici un exemple de mensonge de SUPINFO pour attirer plus d’élèves où le diplôme en l’obtient en passant des examens sous forme de QCM où la présence au cours n’est pas obligatoire :

Voici l’enquête 2009 de l’école d’ingénieur ESIEE :

https://www.esiee.fr/emploi/index.php

La demande de SUPINFO pour délivrer le diplôme d’ingénieur sera automatiquement rejeté auprès de la commission des titres d’ingénieurs par la mauvaise qualité de sa formation, manque de prof docteur compétents et manque des salles machines équipées (d’où l’idée que SUPINFO nous oblige d’avoir un portable pour étudier)

Puisque SUPINFO souhaite avoir le max d’étudiants inscrits dans le monde= max de rentrée d’argent, elle n’a pas intérêt de faire sa demande auprès de CTI, cette commission des titres d’ingénieurs autorise un nombre de places limités avec impossibilité de délivrer le diplôme d’ingénieur en dehors de la France.

Source : https://fr.openclassrooms.com/forum/sujet/supinfo-arnaque-80287

Cette entrée a été publiée dans . Mettre en favori le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *